La Sainte Trinité

Vers 1410, Andreï Roublev, galerie Tretiakov, Moscou. 

L’Eglise orthodoxe déclare en 1551 cette icône, modèle unique et indépassable auquel tout peintre doit se référer pour représenter le mystère trinitaire.

L’icône s’inspire de l’hospitalité d’Abraham accueillant les trois pèlerins qui lui annoncent une descendance avec Sarah.  Au temple à gauche correspond le Père, au chêne de Mambré (l’arbre de vie) au milieu correspond le Fils, et à la montagne à droite correspond l’Esprit. Le Fils et L’Esprit sont tournés vers le Père

Le calice rappelle le sacrifice d’Abraham et annonce celui du Christ.